Expos (Exhibitions) > Moments, miroirs et autres réflexions

masquer

Moments, miroirs et autres réflexions

Paolo Cardona
L’errance n’est ni le voyage ni la promenade mais cette expérience du monde qui renvoie à une question essentielle : qu’est-ce que je fais là ? Pourquoi ici plutôt qu’ailleurs ? Comment vivre le plus longtemps possible dans le présent, c’est-à-dire être heureux ? Comment se regarder, s’accepter ? Qu’est-ce que je suis, qu’est-ce que je vaux, quel est mon regard ?
Raymond Depardon in « Errance » Point

"La pratique de la photographie a souvent été associée à l’état d’errance. Celui qui n’est pas photographe ne connaîtra jamais cet état de tension où le regard comme le pas tendent tous deux vers la recherche du hasard merveilleux.
Je connais peu de photographe-flâneur qui pratique encore ce qui peut ressembler à une ascèse. Il est devenu tellement difficile de photographier librement dans les villes. Il y a toujours une raison qui vous fait abdiquer. Et pourtant Paolo est l’un de ceux-là. Il nous montre la ville telle que nous n’oserions pas la montrer. Chacune de ces images est un rébus, souvent drôle. Il pose les jalons de ce rébus et nous livre des images qu’il nous faut déchiffrer. Aucune de ces images ne cherche à nous séduire. La technique est absente et la composition de l’image ne capte souvent que l’essentiel. Il y a peu de second plan. C’est lapidaire comme un trait d’esprit. Paolo donne des réponses à des questions que personne ne pose. C’est là tout l’intérêt de ce travail : il nous rappelle qu’avant toute chose, une image est une idée. Voyez cette photo de chaises empilées. À première vue, elle est d’une banalité confondante. Et pourtant, toute l’absurdité de l’existence s’y trouve représentée avec tellement de douceur et d’humour." Christophe LOISEAU